Quantcast
Africa
21 Jun 2017

Quoi de plus motivant que d’apprendre sur le terrain pour s’impliquer

© BirdLife International
© BirdLife International
By Blandine Mélis

Les ornithologues et acteurs de la conservation des oiseaux ont invité 16 élèves à participer à la journée internationale du dénombrement des oiseaux en Casamance, Sénégal

En cette belle matinée du 15 janvier 2017, seize élèves de 4 écoles (Kafountine, Boune, Hillol et Saloulou) situées au cœur de la réserve Ornithologique de Kalissaye ont accompagné les agents de l’aire protégée et les membres de l’association Nature Communautés Développement NCD (potentiel partenaire Birdlife au Sénégal) pour reconnaitre et compter les oiseaux lors de cet événement d’ampleur internationale.

Cette première sortie, appuyée par la chargée de communication du projet Conservation des oiseaux migrateurs Côtiers de BirdLife s’inscrit dans un programme plus large d’éducation environnementale développé sur 2 ans sur le site protégé.

Au travers de son partenariat avec l’association NCD, la réserve s’est engagée à faciliter la découverte de son territoire et à assurer l’appropriation et l’implication de la jeunesse dans des actions de terrain concrètes et utiles à la gestion de la réserve.

© BirdLife International

Les jeunes accompagnés de leur professeur de Sciences de la Vie et de la Terre du collège d’enseignement moyen de Hillol, se sont très vite pris au jeu en devenant de « jeunes scientifiques en herbe ». Ils ont appris très rapidement à se servir de jumelles, à reconnaitre les caractéristiques d’identification des oiseaux et à compléter un protocole de collecte d’observation adapté à leur aptitude.

Subscribe to Our Newsletter!

Le dénombrement des oiseaux en pirogue a été suivi d’un concours de dessins sur la plage aux abords de la colonie de sterne caspienne. La curiosité et la créativité des enfants ont permis de recueillir des illustrations d’une grande qualité.

Pour promouvoir ces actions, la Radio Télévision Sénégalaise (RTS 4 de Ziguinchor) leur a offert un espace d’expression et la chance de devenir pour quelques instants des stars du petit écran.

Le programme ne s’arrête pas là et pour garantir une implication forte de cette jeunesse sur le long terme, d’autres sorties constituées d’activités pratiques (Journée « J’aime pas les poubelles » de ramassage des déchets, reboisement, création d’une pépinière, participation aux actions d’aménagement et de protection des oiseaux migrateurs) sont programmées.

Pour échanger, partager et valoriser les efforts engagés avec d’autres écoliers, au-delà des frontières de la réserve, il est prévu également de créer et d’animer dans chaque école un club environnemental et d’organiser des jeux concours basé sur la créativité des élèves (supports artistiques: poème, dessin, sketch, chanson, herbier, etc).