Nigeria

(5 sites)
Adiani Forest Reserve (informations non encore disponibles)

Nguru-Marma Manche
Les zones humides Hadeija-Nguru se trouvent dans le nord-est du Nigeria et sont parmi les plus importantes et les plus importants dans le Sahel. Avant la sécheresse des années 1970, la zone couverte plus de 4.000 km2, ce qui a diminué à 3.500 km2 aujourd'hui. La zone humide est alimentée par le Hadeija et les rivières sont Jama-, et est constitué d'étangs, de plaines inondables, des bancs de sable et de plantes aquatiques, mais comprend aussi les zones arides avec des forêts d'acacias et les terres agricoles. La région est d'une grande importance pour les oiseaux migrateurs. Plus de 140.000 sarcelles et plus de 100.000 fraises ont été recensées. Mais la région n'est pas seulement importante pour les oiseaux migrateurs, au moins 1,5 million de personnes, principalement des agriculteurs, des pêcheurs et éleveurs, dépendent de lui. La région est en partie due à la détérioration de barrages en amont rendant le système moins dynamique, et de provoquer la croissance des roseaux denses. L'abattage des arbres et le surpâturage sont également dégrader la région.

Dans «Living on the Edge" le succès de Daba Magini (voir le résumé dans le chapitre 1) est utilisé comme un modèle haut de gamme à d'autres parties de Hadeija Nguru. Cela signifie une augmentation substantielle du nombre de canaux à ciel ouvert et les cours d'eau, conduisant à la restauration des bassins et des plaines inondables. Un travail est également élargie pour inclure la végétation sèche entourant les zones humides, par le biais des plans de gestion et de replantation. Daba Magini sera également utilisé comme un projet modèle. Le projet est mis en œuvre au Nigeria, en étroite coopération avec la Nigerian Conservation Foundation (un partenaire BirdLife) et BirdLife International.

Des zones humides Baturiya (informations non encore disponibles)
Rima bassin de la rivière (l'information n'est pas encore disponible)
Machina oasis (informations non encore disponibles)

Les commentaires sont fermés.