Quantcast
Africa
31 Jul 2017

Serah Munguti de Nature Kenya reconnue pour le Prix pour la Conservation des défenses

By Jude Fuhnwi

Après plusieurs années en première ligne de la coopération avec les communautés, et de la campagne pour la conservation du Delta biodivers du Fleuve Tana au Kenya, Serah Munguti, Directrice du plaidoyer chez le Partenaire de BirdLife International au Kenya, a été sélectionnée comme finaliste pour le cinquième Tusk Conservation Award (Prix annuel pour la conservation des défenses).

Serah qui travaille pour Nature Kenya a approché les communautés locales et les décideurs politiques pour la préservation du delta qui a subi une menace constante par les développeurs dans tous les secteurs.

« Le fait que j’ai été désignée comme finaliste pour ce prix n’est pas un honneur uniquement pour moi mais également pour les nombreuses personnes qui ont fait avec moi ce voyage ardu quoiqu’incroyablement enrichissant au cours des huit dernières années. Mes collègues à Nature Kenya, en particulier Dr. Paul Matiku, Francis Kagema, George Odera, Hassan Golo et les collègues à la Royal Society for the Protection of Birds (RSPB) au Royaume-Uni » a déclaré Serah.

« Ce prix est encore et surtout pour les populations du Delta du Tana qui ont cru à notre message et ont dépassé nos attentes pour l’amour de leur existence et de celle des générations futures. Il est pour la biodiversité du Delta de Tana qui est incapable de se défendre mais que je représente, pour Nature Kenya et pour la communauté » a-t-elle ajouté.

Serah a dirigé les projets de Nature Kenya relatifs au Delta du Tana y compris le Plan d’utilisation des terres du Delta du Fleuve Tana (LUP) et l’Évaluation stratégique environnementale (SEA) qui a reçu un prestigieux prix international d’excellence pour la planification à Londres le 5 mai 2016.

Subscribe to Our Newsletter!

Le Delta du Tana dans la province côtière du Kenya, est l’un des plus importants deltas du pays et couvre une zone d’environ 130 000 hectares. Ce delta est une aire de reproduction et d’alimentation pour des milliers d’oiseaux. Il abrite le Pipit de Melinda menacé d’extinction et la Rousserole d’Irak, et est un habitat vital pour des milliers d’escargots et attire plus de 1500 oiseaux chaque jour.

Plusieurs espèces de mammifères tels que les éléphants, les lions, les hippopotames et même les chiens sauvages se trouvent également dans la zone. La communauté bénéficie du delta à travers la pêche, l’eau douce, l’agriculture, le pâturage et le tourisme.

La réserve nationale de primates du Fleuve Tana a été établie pour protéger les espèces endémiques et gravement menacées  que sont le Colobe roux du Fleuve Tana et le Mangabey noir du Tana.

Serah a déclaré qu’elle a travaillé extrêmement dur au cours des huit dernières années pour préserver cette riche biodiversité avec l’appui d’experts tels que Peter Nelson qui a apporté son avis sur le LIP et l’évaluation stratégique environnementale, et les représentants du gouvernement au niveau national, citant Peter Odhengo comme l’un de ceux à avoir eu foi en son équipe de Nature Kenya et qui ont travaillé plus qu’ils ne le devaient pour produire le plan d’affectation des terres et l’Évaluation stratégique environnementale.

Décrivant ses sentiments à sa nomination pour le Prix, Serah a confié s’être « sentie comblée, reconnaissante et flattée, ce qui est une victoire en soi ».

« Cette nomination est un encouragement à réaliser qu’il n’existe pas de défi que je ne puisse surmonter, surtout avec une équipe aussi diverse. Il est peu probable que j’aie, dans ma carrière, un autre travail comme celui du Delta du Tana : les complexités existant au niveau communautaire, du gouvernement et des déterminants mondiaux. Toutefois, les leçons apprises en valent la peine et sont déjà appliquées dans d’autres parties du Kenya et du monde » a-t-elle expliqué.

Serah sera en compétition dans la catégorie Conservation des défenses avec Brighton Kumcheda qui a voué son existence à la conservation au Malawi, et Nachamada Geoffrey qui est à la tête d’une équipe dans la Réserve de gibier de Yankari au Nigéria.

Les lauréats des Prix seront annoncés lors de la cérémonie à Cape Town en octobre.

Le prestigieux Tusk Awards reconnait les héros méconnus qui se trouvent en ligne de front de la conservation en Afrique, luttant pour la faune sauvage.