Quantcast
Africa
13 Apr 2017

Bienvenue dans le tout nouveau bulletin mensuel BirdLife Africa

Si c’est la toute première fois que vous entendez parler de BirdLife, faites notre connaissance en 20 secondes : notre partenariat concerne les oiseaux, la biodiversité et l’amélioration des moyens de subsistance des personnes.

Une autruche au soleil du soir © Shutterstock
Une autruche au soleil du soir © Shutterstock
By Julius Arinaitwe, Directeur régional pour l’Afrique

Bienvenue dans le tout nouveau bulletin mensuel BirdLife Africa. Si c’est la toute première fois que vous entendez parler de BirdLife, faites notre connaissance en 20 secondes : notre partenariat concerne les oiseaux, la biodiversité et l’amélioration des moyens de subsistance des personnes. Les oiseaux, nos ambassadeurs bien-aimés, ne connaissent pas de frontières politiques, géographiques ni culturelles : ils constituent un facteur d’union solide qui nous permet tous de travailler ensemble. Le partenariat BirdLife Africa est présent dans 25 pays et nous avons également des projets dans 14 autres pays à travers le continent.

L’Afrique est incroyablement riche et diversifiée en termes de ressources naturelles. Elle accueille plus de 25 pour cent des espèces d’oiseaux du monde et dispose d’une gamme impressionnante de paysages terrestres et marins qui entretiennent des relations étonnantes entre les êtres humains et la nature.

Malheureusement, l’avenir de notre nature n'est pas très prometteur, car les écosystèmes clés et la richesse qu'elle produit sont en train de s’éroder. Nos équipes d'individus passionnés sont en première ligne pour mettre un terme à la perte dramatique de biodiversité en cours et pour rassembler toutes les parties prenantes afin d’embrasser la nature pour le bien des générations présentes et futures.

Un des plus grands fils d’Afrique, Nelson Mandela, n’avait-il pas l’habitude de dire : « Cela semble toujours impossible jusqu’à ce que ce soit fait » ? C’est ce que nous pensons de ce cycle apparemment sans fin de destruction de la richesse naturelle.

Dans le présent numéro, nous rapportons comment des solutions locales ont été appliquées pour protéger les zones humides à Harare d’un développement aux effets néfastes, comment les femmes au Sénégal produisent l’or blanc (sel) tout en protégeant les forêts de mangrove et nous mettons en lumière la réduction de la population de l’oiseau le plus câlin d’Afrique, le manchot africain. Nous vous apportons également des nouvelles sur l’activité de BirdLife à travers le monde.

Bonne lecture! (Et faites-en une large diffusion).

Dr Julius Arinaitwe

Directeur régional pour l’Afrique



PS :

Si vous êtes un de nos anciens amis, ... profitez de notre nouveau format mensuel .

 

Traduit par Gueye Awa Sanou Ndoye, révisé par Jude Fuhnwi.